Portrait

ENCHANTE RECORDS

enchanté logocrop396053_452894648067842_72914163_n

A l’ère du partage et de l’électro où la musique fuse de toutes parts, nombreux sont les labels qui se créent, des labels qui souhaitent porter un véritable message, une véritable signature sonore. Enchanté Records, c’est un peu ça, trois amis qui sont tombés dans la marmite quand ils étaient petits, provenant de projets différents, et réunis autour du même projet.
De la genèse de ce label il y a deux ans aux nouveaux EPs de Claek et de Kobain, Greg, Joseph (le petit rigolo) et Christophe nous racontent comment ils mènent leur barque.

Wanderlust Paris : Enchantée de vous rencontrer !

Vous aviez tous des projets différents (Make The Girl Dance, ….), alors est-ce que l’idée d’un label chaperonné par vous trois vous est venue tout naturellement ?

Greg: Oui, clairement. L’envie de faire un label dans lequel nous pourrions nous amuser sans avoir les contraintes inhérentes à nos autres projets. C’était excitant de se lancer là-dedans.

Joseph : Simplement parce qu’on s’aime d’amour fraternel et que le triolisme est une passion commune.

Christophe  : Avec Claek, on a toujours eu un label artisanal depuis 15 ans: Claek avec Place Blanche Rds et moi , j’ai toujours bossé dans des labels indés (Disque Solid avec De Crecy, Alex Gopher … et Cosmo Vitelli), puis Diamondtraxx (Huspuppies, The Eternals, Octet, Nelson, …) et enfin Roy Music.

On a rencontré Joseph il y a cinq ans, on partage un bureau, on bosse sur pas mal de pochettes de disques et on a imaginé la compilation Objet Sonore l’an passé (avec inédits de Koudlam, Girlb’r, Les Fils du Calvaire, Joakim etc). On a toujours trainé dans cette scène electronica…

Enchanté est une sorte de laboratoire de ce qu’on peux pas faire sur Roy Music ou des labels plus gros. Sans limites et sans contraintes commerciales.

 

WP : Vous aviez pour ambition de changer d’air via Enchanté Records ou est-ce que vous aviez plutôt pour ambition de promouvoir de jeunes artistes ?

Greg: Pour moi c’est d’abord l’occasion de sortir des OVNI, des trucs pas faciles.

Christophe  : Les deux !  Et continuer sur 178° (ex membre du groupe Octet) dans l’electro-pop très pointue.

Joseph : Exactement, se faire plaisir… Un label hédoniste qui ouvre des portes !

 

WP : On aime bien parler de la scène française parce qu’on y baigne, mais est-ce que d’autres pays vous inspirent ? La scène de Miami, l’électro à l’allemande ? Claek par exemple me rappelle un peu Sirisumo.

Greg: Moi l’électro à l’allemande me plaît beaucoup, mais aussi une certaine pop electro à la Cut Copy, relation entres autres. Et Siriusmo à bercé mes débuts.

Christophe  : L’électro à l’allemande oui, beaucoup de belles choses depuis le début des années 2000, mais aussi le « braindance » du label Rephlex d’Aphex Twin, la hard electro fin 2000’s (Toxic Avenger, Bloody Beetroots, Cyberpunkers,…) ou l’électro pop anglaise bien cheesy aussi !

Joseph : Je suis un grand malade de la vague de Miami, pour le surf c’est le pied !

 

WP : Vous semblez attacher une certaine importance aux clips (dernier clip de Claek ‘Insist’,  Kobain ‘Death Star’, etc.), alors que maintenant les EPs et les tracks sortent en grande majorité sans support visuel…

Greg: Là c’est clairement parce que ça nous amuse de faire des clips. Moi c’est une vraie passion que de tourner, même avec de faibles moyens. De raconter des histoires, de mettre en image la musique. L’image est de toutes façons importante. Ca va des clips aux pochettes, jusqu’aux t-shirts et sweats. Pour les clips je m’en occupe pour la plupart, sauf pour le Kobain. Les pochettes, ainsi que les t-shirts et les sweats sont dessinés par Hanaé Ciuni qui est un peu notre muse fétiche.

Pour mon dernier clip, c’est un dessin animé sur la naissance d’une révolution. Il a été réalisé par trois jeunes très talentueux.

Joseph : « Les clips, c’est la musique pour les yeux ! » Deleuze.

Christophe  : C’est essentiel pour nous pour qu’un morceau existe.  On pourra pas le faire à chaque fois mais pour le début, on a préféré prendre notre temps, se planter, recommencer pour sortir les trois clips à la suite. On évolue entre scène club et electronica, donc l’image doit vraiment accompagner les tracks. Toutes les pochettes sont dessinées par Hanae Cuini et mise en forme par Joseph qui nous canalise pas mal. On rêverait de tourner toutes les semaines un clip, même avec trois francs six sous !  Claek est assez productif et on a dix morceaux à sortir dans les prochains mois.  On reste frustré de ne pas sortir plus de choses. Les prochains projets devraient être plus immédiats, à sortir à « chaud » juste après le studio.

Cette première soirée doit nous lancer puis on doit trouver un rythme de croisière.

WP : Qu’est-ce que vous souhaitez faire bouger à Paris, ou ailleurs ?

Joseph : Moi je souhaite surtout bouger mes fesses sur de la bonne musique !

Greg: Partout!! On va commencer par Paris. Mais j’espère bien qu’on ira jusque Tokyo.

Christophe  :  Oui, c’est juste une première qu’on va exporter en Suisse, en Allemagne, mais aussi en province (Bordeaux, Toulouse, Lille, etc).

On est très heureux de faire la première au Wanderlust !

 

WP : Quoi de prévu pour les prochains mois, les prochaines années ?

Greg: Des clips, de la real, de la musique, faire avancer aussi le collectif que j’ai monté avec Nicolas Lerille (CHRISTINE) qui s’appelle MOUTON NOIR. Et qui partira en tournée aussi à la rentrée après un tour de chauffe cet été.

Joseph : Un EP from me ;-)

Christophe  : Pas mal d’ EPs, des tournées,  plus de rencontres avec des artistes plastiques, prendre des risques artistiques, provoquer des collaborations (une collab’ avec Toxic Avenger est prévue), signer plus de jeunes artistes et être leur rampe de lancement.

WP : Un petit coup de cœur à nous faire partager ?

Greg: Todd Terje « Johnny & Mary feat. Bryan Ferry »

Joseph : Tout Kaytranada. Flume et Chet Faker : What about it

Christophe  : « Love Letter » de Metronomy remixé par Soulwax,  le dernier EP de Bambounou.  Sinon, fin 90’s, « Force » de Technasia que je réécoute en ce moment.

WP: Merci à vous trois, on se voit vendredi !

partager sur facebook

partager sur twitter

Autres articles

11 septembre 2014

Portrait
Überkeine

Interview Überkeine

Sprëe Factory présente... Überkeine !
en savoir plus

13 août 2014

Photos
img_7334.jpg
  • img_7374.jpg
  • img_7377.jpg
  • img_7391.jpg

REPORT PHOTOS DISCOTHRILL 09/08

A l’ère du partage et de l’électro où la musique fuse de toutes parts, nombreux sont les labels qui se créent, des labels qui souhaitent porter un véritable message, une véritable signature sonore. Enchanté Records, c’est un peu ça, trois amis qui sont tombés dans la marmite quand ils étaient petits, provenant de projets différents, et réunis autour du même projet.
De la genèse de ce label il y a deux ans aux nouveaux EPs de Claek et de Kobain, Greg, Joseph (le petit rigolo) et Christophe nous racontent comment ils mènent leur barque.

découvrir la galerie

6 août 2014

Portrait
Seuil

SEUIL

Qui a dit que l’influence de la bonne microhouse /minimale s’était arrêtée aux frontières de l’Hexagone ? Alexis Benard aka Seuil, ambassadeur du style, producteur émérite mais aussi DJ, boss des labels : Eklo et Hold Youth (avec Le loup) en est la preuve incontournable.
en savoir plus